Hygiène dans l’entreprise, préparation aux pandémies, sécurité au travail

 

«L’expérience la plus précieuse est celle que nous aurions eue si nous avions su.»

La pandémie de  COVID‑19 laisse des traces à l’intersection de l’hygiène, de la prévoyance et des plans d’urgence. gammaRenax soutient ses clients dans une réflexion pragmatique et approfondie sur ces aspects. Cela permet aussi de réduire durablement les coûts d’exploitation et certains risques.

L’expérience de gammaRenax se fonde sur plusieurs éléments: de nombreuses années de conseil; l’implication d’experts; la coopération avec les états-majors des clients; la littérature scientifique; les normes pertinentes. Les concepts d’entreprise de gammaRenax reflètent les meilleures pratiques. Ils sont conformes aux normes IS0 9001 (qualité), 14001 (environnement), 50001 (énergie), OHSAS 18001 (sécurité au travail) et ISO 26000 (responsabilité sociale).

En cas de pandémie, à quoi faut-il veiller en termes d’hygiène?

Pour les personnes: il existe des règles générales d’hygiène qui ont été oubliées au cours de la dernière génération (par exemple, le lavage des mains). Il est étonnant de constater combien de personnes ont dû changer leurs habitudes en quelques mois. Autre exemple: rester chez soi quand on est malade. Les visioconférences présentent des avantages même sans crise sanitaire: elles permettent d’économiser du CO2 et le temps de déplacement peut être investi dans la préparation et le suivi des séances. Contrairement à l’esprit du temps, il faut comprendre que chacun doit apporter sa contribution individuelle. La distanciation sociale aide à prévenir les infections. C’est aussi valable dans les lieux où les fumeurs se retrouvent et devant les machines à café. Autre bonne idée: renoncer aux barbecues où on se sent en sécurité car les distances sont respectées, mais où tout le monde empoigne les mêmes fourchettes, touche la même poignée de porte des WC et se sert du même tire-bouchon.

En tant qu’entreprise: élaborer et mettre en place un concept d’hygiène mentionnant des procédures à suivre strictement; former, sensibiliser et surveiller le personnel chargé de la mise en œuvre. Créer des bâtiments conformes aux exigences en matière d’hygiène. Désinfecter uniquement de manière ciblée, et seulement les surfaces propres et sèches. Informer activement le personnel. Il est important de lui donner régulièrement des informations et de faire preuve de considération à son égard. Cela peut se faire sous forme de courriel, de visioconférence ou même d’interview sur YouTube. Les supérieurs ne doivent pas se cacher en télétravail, mais se montrer «au front». Il faut s’assurer sur place que tout est compris et fait correctement et, si nécessaire, le faire appliquer.

Que devons-nous apprendre de la pandémie de COVID‑19?

À l’instar du concept d’hygiène (voir la recommandation du SVG «L’hygiène dans les établissements de loisirs et de sport»), il convient d’élaborer un concept de pandémie qui définisse le scénario et les mesures à prendre. Viennent ensuite la préparation du matériel et des stocks de secours ainsi que la formation des employés. Il faut favoriser des producteurs fiables, de préférence nationaux, et les obliger à constituer des réserves de matières premières. Dans des situations exceptionnelles, des relations clairement établies avec la clientèle permettent de raccourcir les temps de réaction et de réduire les incertitudes. Cependant, comme chaque crise est unique, l’essentiel est d’entretenir des relations personnelles de confiance et de jouer un rôle actif de leader.

(Extrait d’une interview avec Severin Gallo, CEO de gammaRenax, et de Sandro Stolz, responsable du conseil et de la vente chez KWZ SA, publiée dans le journal de la SVG: https://gammarenax.ch/download/497/SVG-Journal_Artikel_Hygiene_Pandemie_01_2020.pdf)